Comment choisir une voiture d’occasion ?

Les étapes à suivre pour choisir une voiture d'occasion

 

Vous cherchez à joindre la Casse auto la plus proche ?
Besoin d'aide ? Notre service de renseignement téléphonique vous met en relation avec le service demandé. Nos conseillers sont disponibles par téléphone au numéro ci-dessous.
Numéro de téléphone pour être mis en relation :
Le 118 412 est un service de mise en relation téléphonique indépendant des marques. Les conditions tarifaires sont disponibles sur infosva.org

De nombreuses personnes ont l’habitude d’acheter une voiture d’occasion, qui est évidemment, intéressante financièrement parlant. Effectivement, une voiture d’occasion s’avère être moins chère qu’un véhicule neuf, à condition de déjouer certains pièges. En effet, l’euphorie de départ risque de se transformer en déception au bout de quelques jours d’utilisation : un modèle qui ne satisfait pas ses besoins, des documents manquants ou encore un éventuel frais d’entretien coûteux. Ainsi, pour bien acheter son véhicule d’occasion, il est primordial de suivre ces quelques conseils.

Prenez le temps de choisir le modèle qui correspond le plus à vos besoins

Choisir le bon modèle n’est guère un geste anodin. En effet, il n’est jamais conseillé d’acheter une voiture d’occasion sur un coup de tête. Ainsi, il est important de bien choisir celle qui correspond le plus à vos besoins. Par exemple, un SUV risque d’être plus spacieux pour un célibataire, alors qu’une berline compacte est loin d’être le meilleur choix pour une famille avec des enfants. De nos jours, il est de plus en plus courant de choisir entre une voiture électrique et un plug-in hybride.

Optez pour un modèle qui ne ruinera pas votre budget

Avant d’entamer une éventuelle recherche, il est primordial de se préparer financièrement. En effet, il est préférable de définir à l’avance le montant total que vous êtes prêts à payer pour votre voiture d’occasion. Ce simple geste vous permettra d’éviter une perte de temps.

Vérifiez l’état général et les points clés de la voiture d’occasion

Pour éviter toute dérive, il est indispensable d’inspecter en profondeur l’état général de la voiture d’occasion. Le futur propriétaire doit être sûr que l’automobile ne présente aucun signe de grave accident. À l’extérieur, il est conseillé d’inspecter visuellement l’état de la carrosserie et celui de la peinture. L’état des pneumatiques, des vitrages et des optiques doit également être vérifié. À l’intérieur, il faut inspecter les chaises, l’état du volant et des pédales, et surtout le fonctionnement des éléments de conforts, dont la climatisation, les commandes des vitres électriques et l’autoradio, entre autres. Avant de sortir du véhicule, n’hésitez pas à contrôler le kilométrage du compteur.

Les étapes pour choisir une voiture d'occasion

Vérifier la voiture d’occasion avant de l’acheter

N’hésitez pas à faire un essai, c’est la meilleure façon de juger l’état du véhicule

Avant d’acheter une voiture d’occasion, il est également important de l’essayer. Durant l’essai, le futur propriétaire devra être certain que :

  • Le moteur n’émet aucun bruit anormal provenant du moteur et des trains,
  • L’embrayage ne devrait présenter aucun signe d’usure, et que les vitesses passent sans problème.
  • Il n’y a pas de fuites d’huiles et d’eau
  • Aucun témoin d’alerte allumé au tableau de bord
  • Les gaz qui sortent à l’échappement sont normaux

Afin de tester les réactions du véhicule durant les accélérations, les freinages, ainsi que son comportement à vitesse élevé, il est impératif de rouler sur tous types de routes. Dans le cas où le vendeur refuse de tester l’automobile, il est conseillé de ne pas l’acheter.

Posez ces quelques questions au propriétaire de la voiture d’occasion

Après avoir essayé la voiture d’occasion, il faut poser ces questions avant de passer à l’achat

  • La voiture d’occasion a déjà été accidentée ou réparée ?
  • À quand datent les derniers entretiens ?
  • Quel était l’usage du véhicule ?
  • Le kilométrage affiché au tableau de bord correspond-il à celui inscrit dans le carnet d’entretien ?
  • Pourquoi souhaitez-vous le vendre ?
  • Le prix de l’automobile est encore négociable ?

Exigez au vendeur tous les documents relatifs au véhicule

La vente d’une automobile de seconde main ne peut être validée qu’en présence des papiers du véhicule. En effet, ces documents obligatoires constituent votre dossier pour l’acquisition d’une nouvelle carte grise. Ainsi, le propriétaire doit posséder une carte grise barrée, un exemplaire du certificat de cession, un rapport de contrôle technique de moins de six mois, et surtout une attestation de non-gage, mieux connue sous le nom de « certificat de situation administrative ».

Prenez la peine de négocier correctement le prix

Dans le cadre de l’achat d’une voiture d’occasion, les concessionnaires et les vendeurs disposent d’une certaine marge de manœuvre. C’est la raison pour laquelle il est déconseillé de ne pas se contenter de la première offre. Ainsi, il est préférable de négocier correctement le prix imposé. Avant d’entamer les négociations, le futur propriétaire est invité à comparer les prix de véhicules similaires.

Avance : s’agit-il d’acompte ou d’arrhes ?

Lors d’un achat d’une voiture d’occasion, la loi n’oblige pas l’acheteur à verser un acompte. Toutefois, il est nécessaire de savoir, en cas de versement d’une avance, s’il s’agit d’arrhes ou d’acompte. Lors d’un versement d’arrhes, chacune des deux parties a le droit de désister. Si le vendeur renonce à céder son véhicule, il est obligé de restituer le double des arrhes versées. Si c’est l’acheteur qui se désiste, il perd son argent. Généralement, si le futur acquéreur négocie avec un professionnel, ce dernier demande un acompte de 10 % du prix total du véhicule, ce qui engagera les deux parties.

Réclamez un contrat de vente

Comme le cas de versement d’une avance, la signature d’un contrat de vente n’est pas exigée par la loi. Cependant, il est nécessaire de demander un contrat écrit. Par exemple, la garantie devrait y être consignée. Ce compromis permettra de faciliter d’éventuels litiges.

Un contrat de vente de voiture d’occasion

Financement : un leasing peut être une alternative

Les futurs acquéreurs devront également réfléchir au mode de financement : prêt classique ou au comptant. En cas de manque de financement, un leasing ou location s’avère être une bonne alternative. Très à la mode ces dernières années, le leasing permet de rouler en véhicule neuf, ou au moins récent. L’acquéreur bénéficiera de mensualités inférieures à celles du crédit classique.

Si vous aimez changer régulièrement de voiture, optez pour une location avec option d’achat, une formule qui séduit de plus en plus d’acheteurs. En effet, la LOA ou Location avec Option d’Achat offre la possibilité de devenir propriétaire d’un véhicule à la fin du contrat. Quant à la Location Longue Durée, on est obligé de rendre l’automobile une fois le bail expiré.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *