Casse Auto Corny (Corny-sur-Moselle)

La société Casse Auto Corny est l'une des 19 structures du département 57. Différents motifs peuvent conduire à vouloir joindre une casse automobile comme celle-ci.

Pour réparer son véhicule en trouvant des pièces en tous genres à moindre coût ou bien parce que celles-ci ne sont plus produites en série, recourir à une casse automobile est un bon moyen d'arriver à ses fins.

Par ailleurs, si elle a reçu l'agrément préfectoral, la casse Casse Auto Corny doit accepter de recevoir les véhicules hors d'usage (VHU). La réception du véhicule ne doit pas être facturée. En revanche, si son acheminement n'est pas assuré par son propriétaire, le transport de la voiture peut occasionner des frais.

Consultez cette page si vous désirez en savoir plus sur cette casse de Corny-sur-Moselle et en particuiler si vous souhaitez connaître ses coordonnées (adresse postale, téléphone...) ou encore ses horaires d'ouverture.

Coordonnées de la casse de Corny-sur-Moselle

Informations sur Casse Auto Corny (Corny-sur-Moselle) L'établissement Casse Auto Corny (Corny-sur-Moselle) est agrée VHU Accepte les autos
Voici les coordonnées (adresse et numéro de téléphone) de la casse Casse Auto Corny à Corny-sur-Moselle. Il vous sera ainsi possible de joindre cette sturcture pour obtenir l'enlèvement d'un véhicule, vous assurer qu'une pièce auto est disponible et, pour les structures offrant ce service, pour la commander.
Casse Auto Corny
30 Rue de Nancy
57680 Corny-sur-Moselle
03 87 52 82 16
Voir les autres casses du département

Quelles pièces trouver dans une casse auto ?

Les casses automobiles, à l'instar de cette casse auto à Corny-sur-Moselle sont un moyen ingénieux de trouver des pièces automobiles moins chères ou rares, principalement issues des constructeurs les plus populaires : Renault, Peugeot, Citroën, Fiat, Ford...

Il est donc probable que vous trouviez votre bonheur dans cette casse automobile, en arpentant les rayons pour trouver une pièce déjà démontée ou en observant les différentes carcasses de voitures. C'est particulièrement vraisemblable pour les modèles ayant connu de nombreux modèles en circulation il y a quelques années : Peugeot 206, 207 ou 307, Ford Fiesta ou Panda, Wolkswagen Golf...

En effet, ces structures proposent un large choix de pièces automobiles de toutes tailles et du plus simple au plus complexe :

  • Moteurs, boîtes de vitesse, batteries, disques et plaquettes de freins...
  • Jantes, pneus, rotules, essieux...
  • Volants, klaxons, radars de recul, lève-vitres...
  • Ailes, pare-chocs, poignées de porte ou de fenêtre, charnières, coffres, lève-vitre...
  • Pare-brise, lunettes, essuie-glaces...


Par ailleurs, il est bon de noter que la tendance de la livraison à domicile se développe, touchant de plus en plus de casses autos.

Dans cette casse auto de Corny-sur-Moselle, de nombreuses pièces sont disponibles en stock, ayant préalablement été démontées pour être mise en rayon mais le client peut également accéder au parc des épaves automobiles, en quête d'une pièce qui n'aurait pas été ôtée d'un véhicule. Vous pouvez donc demander à visiter les lieux afin d'y trouver une pièce qui vous intéresse, laquelle sera démontée par vos soins ou par le professionnel suivant la politique de la structure et la difficulté de la tâche.

Il peut s'avérer particulièrement opportun de contacter une casse par téléphone avant de s'y rendre afin de savoir si une pièce est disponible. En effet, tous les véhicules d'une casse sont répertoriés.

Utiliser des pièces issues de l'économie circulaire (PIEC) pour réparer son véhicule

Quelles PIEC sont autorisées ?

Toutes les pièces d'une automobile ne sont, cependant, pas remplaçables par des PIEC, pour d'évidentes questions de sécurité. Voici la liste des pièces qui peuvent être remplacées par des PIEC :

  • Les pièces de carrosserie amovibles ;
  • Les pièces de garnissage intérieur et de la sellerie ;
  • Les vitrages non collés ;
  • Les pièces optiques ;
  • Les pièces mécaniques ou électriques, hormis celles faisant partie des trains roulants, des éléments de la direction, des organes de freinage, des éléments de liaison au sol qui sont assemblés, soumis à une usure mécanique et non démontables.

L'arrêté sur la pièce de réemploi est entré en vigueur le 1er avril 2019. Il oblige les entreprises d'entretien ou de réparation de véhicules automobiles à informer leur client de leur "droit d'opter pour des PIEC ("pièces issues de l'économie circulaire").

Ces pièces doivent être des pièces recyclées par des centre VHU ou bien des pièces remises en état, en conformité avec les spécifications des constructeurs automobiles (ces pièces sont aussi appelées "échanges standards" pour leur commercialisation).

Cependant, dans les cas suivants, l'entreprise est en droit de ne pas proposer de PIEC à son client :

  • La pièce ne peut être obtenue avant la fin du délai d'immobilisation du véhicule ;
  • La pièce présente un risque pour l'environnement, la sécurité routière ou la santé ;
  • La pièce défectueuse est remplacée gratuitement ou conformément à une garantie contractuelle.

Se débarrasser de son véhicule hors d'usage dans la structure Casse Auto Corny

Faire détruire son véhicule

Environ 1 million de VHU (véhicules hors d'usage) sont traités annuellement en France tandis que le nombre de véhicules neufs mis sur le marché avoisine les 2,4 millions. Il existe environ 1700 centres de traitement VHU et 60 broyeurs agréés par la préfecture en France.

Pour faire détruire votre véhicule immatriculé en France ou à l'étranger, qu'il s'agisse d'une voiture, d'une camionnette ou d'un cyclomoteur à deux roues, comme une moto, vous êtes légalement tenu de le remettre à un centre de traitement des véhicules hors d'usage (VHU). Ces centres spécifiques sont généralement des casses automobiles ayant reçu un agrément préfectoral, par application des articles R.543-153 et suivants du Code de l'environnement. Ces centres sont les seuls autorisés à récupérer les véhicules hors d'usage. Assimilés à des déchets, ces véhicules nécessitent des opérations de dépollution spécifiques.

Le véhicule est repris sans frais, s'il est entier. Cependant, le transport du lieu où se trouve le véhicule jusqu'au centre peut être facturé par le centre VHU. Nombreux sont les établissements VHU de la Moselle à pouvoir accueillir les épaves pour les dépolluer et la valoriser leurs pièces.

L'agrément VHU

L'agrément VHU

Pour l'obtenir, la casse auto doit suivre un cahier des charges précis. Voici les principales composantes de celui-ci :

  • Effectuer systématiquement les opérations de dépollution du véhicule hors d'usage avant tout autre utilisation ou traitement ;
  • Contrôler et tracer les éléments issus du véhicule hors d'usage pour leur réutilisation ;
  • Transmettre les VHU traités à un broyeur agréé uniquement ;
  • Procéder à la déclaration ADEME tous les ans.

La destruction à Corny-sur-Moselle des VHU (véhicules hors d'usage) doit, comme dans toute la France, impérativement passer par des centres VHU, agréés par la préfet, comme la société Casse Auto Corny . Auparavant valable 6 ans, l'agrément préfectoral est désormais valable sans limite de durée.

En outre, le centre VHU de Corny-sur-Moselle est tenu de procéder annuellement à la vérification de la conformité de son installation avec les dispositions de l'agrément préfectoral en utilisant les services d'un organisme tiers accrédité. Cette vérification annuelle doit être effectuée selon l'un de ces référentiels : EMAS, ISO 14001, SGS QUALICERT et ECOCERT.

Le préfet doit être averti d'un changement d'exploitant de la structure dans le mois suivant le changement effectif de prise en charge.

Quelles pièces justificatives fournir à un centre VHU ?

La saviez-vous ?

Les véhicule hors d'usage pris en charge par les centres VHU sont, à 93 % envion des voitures particulières.

Au niveau européen, des objectifs de recyclage ont été fixés par la directive européenne 2000/53/CE du 18 septembre 2000. Ils consistent en :

  • un taux minimal de réutilisation et de recyclage de 85 % de la masse du VHU ;
  • un taux minimal de réutilisation et de valorisation de 95 % de la masse du VHU.

Le premier de ces objectifs a été atteint par la France en 2013 et s'élève à 87,4 % en 2017. Le taux de réutilisation et de valorisation de la masse du VHU s'élève, quant à elle, à 94,6 % en 2017.

La remise de son véhicule à un centre VHU agréé par le préfet nécessite de fournir certaines pièces justificatives qui doivent permettre de vérifier la propriété du véhicule ainsi que son inscription sur les registres de l'État.

Voici les pièces en question :

  • Le certificat d'immatriculation du véhicule (communément appelé "carte grise") avec la mention "vendu ou cédé le (indiquer la date de cession) pour destruction" et la signature du propriétaire du véhicule ;
  • Un certificat de situation administrative (communément appelé "certificat de non-gage") datant de moins de 2 semaines ;
  • La déclaration de cession du véhicule corrrespondant au formulaire Cerfa 15776*01 : Certificat de cession d'un véhicule d'occasion avec l'indication des coordonnées et du numéro d'agrément du VHU, en deux exemplaires afin que le propriétaire cédant son véhicule en garde un pour lui.


Suite à ces démarches, le propriétaire cédant son véhicule se voit remettre un certificat de destruction.

Comment se débarrasser d'un voiture, camionnette, moto... hors d'usage en pratique ?

En pratique et comme dit précédemment, si vous désirez vous débarrasser d'un véhicule hors d'usage ou que vous jugez invendable ou encore pour toute autre raison, vous devez vous adresser à un centre VHU. Que votre véhicule soit de marque Peugeot, Renault, BMW, Wolkswagen, Fiat, Citroën, etc. n'a pas d'importance, les centres VHU n'opèrent pas de distinction entre les marques ou les modèles de véhicules.

Vous trouverez ci-dessous donc les étapes incontournables pour se débarrasser de sa vieille Fiat 500, de sa Renault Laguna ou tout autre véhicule :

  • Joindre un centre agréé VHU.
    Il s'agit d'apporter votre véhicule au centre. S'il ne peut pas rouler, vous pouvez le remorquer pas vos propres moyens mais il est généralement possible de demander au centre de venir le récupérer. Notez cependant que ce transport peut être facturé.

  • Préparer le dossier de remise du véhicule.
    Des documents sont obligatoirement à fournir au centre VHU. Reportez-vous au paragraphe ci-dessous (dans la partie "Quelles pièces fournir à un centre VHU ?") pour savoir lesquels.

  • Toucher éventuellement la prime à la conversion.
    Si la remise de votre véhicule à un VHU est liée à l'achat d'un véhicule neuf à faible émission de CO2, vous êtes peut-être éligible pour percevoir la prime à la conversion, autrefois appelée prime à la casse.

  • Effectuer la déclaration de cession en ligne.
    Généralement, les centres VHU effectuent cette tâche pour vous. Dans le cas contraire, il vous revient d'effectuer la déclaration de cession en ligne du véhicule. Pour ce faire, rendez-vous sur le site de l'Agence Nationale des Titres Sécurisés (ANTS).

La déclaration de cession pour destruction auprès des autorités

Dans la plupart des cas, cette déclaration est directement effectuée dans le centre VHU qui reprend le véhicule.

Si le centre ne s'acquittait pas de cette tâche, vous devrez utiliser le téléservice de déclaration de cession pour destruction sur le site de l'ANTS (Agence Nationale des Titres Sécurisés). Il permet d'effectuer cette déclaration par ses propres moyens. Pour procéder, notez qu'il vous faudra disposer d'un appareil de copie numérique (scanner ou appareil photo numérique) ainsi que de la déclaration de cession (formulaire Cerfa 15776*01) convenablement remplie. Attention : cette déclaration doit être effectuée dans les 15 jours qui suivent la cession du VHU au centre.

Notez que, pour les personnes n'ayant pas accès à Internet ou désireuses d'être aidées, des points numériques où il est également possible d'effectuer cette démarche se trouvent dans chaque préfecture.

Abandon d'un véhicule sur la voie publique : que dit la loi ?

L'abandon un véhicule (voiture, camionnette, moto, etc.) à Corny-sur-Moselle sur la voie publique comme sur une voie privée est formellement interdit. Dans ce genre de cas, il incombe au maire de la commune où a eu lieu l'abandon de mettre en demeure le propriétaire d'effectuer les démarches pour confier son véhicule à un centre VHU dans les 15 jours.

En outre, si l'épave présente un risque pour la sécurité des personnes ou constitue une atteinte à l'environnement, le propriétaire s'expose à une astreinte de 50 € par jour de retard s'il n'exécute pas les mesures prescrites en application de la loi n° 2019-1461 du 27 décembre 2019 "pour l'engagement dans la vie locale et la proximité de l'action publique".

La comptabilisation de ces jours de retards tient compte de la date de notification et de l'enlèvement effectif du véhicule. Cependant, la somme totale due ne peut excéder 1500 €. Le véhicule peut être enlevé par la fourrière sans pour autant mettre fin à la période d'astreinte.

Les autres casses à proximité

Casse auto Accueil Auto Pièce 57

  Jouy-Aux-Arches
Distance : 3,8 km
 Casse auto
 Agréé VHU
Voir la fiche de la casse

Casse auto Robinet

  Ars-sur-Moselle
Distance : 5,2 km
 Casse auto
 Agréé VHU
Voir la fiche de la casse

Casse auto MPO Recycling

  Peltre
Distance : 8,4 km
 Casse auto
 Agréé VHU
Voir la fiche de la casse

Woippy Casse

  Woippy
Distance : 11 km
 Casse auto
 Agréé VHU
Voir la fiche de la casse

Casse auto Mécanauto Sarl

  Montoy-Flanville
Distance : 12 km
 Casse auto
 Agréé VHU
Voir la fiche de la casse

Casse auto A.P.O. Christophe

  Briey
Distance : 16 km
 Casse auto
 Agréé VHU
Voir la fiche de la casse

Laisser votre avis sur cette casse

Si vous le souhaitez, vous pouvez donner une note générale à cette structure en utilisant le formulaire ci-dessous. Vous pouvez aussi indiquer des éléments utiles pour les autres utilisateurs comme les spécificités de la casse, la disponibilité ou l'indisponibilité de certains types de pièces, la qualité du service de la structure...

Laisser un commentaire


Votre note

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.